C’est une question de style !

Dans le monde du ballet classique, on fait face à un gros paradoxe. D’une part, la danse classique est universelle : il y a des compagnies partout dans le monde, et c’était le cas bien avant la mondialisation, tant cet art (au départ si européen) a su gagner toutes les cultures, toutes les latitudes. Mais d’autre part, on entend aussi beaucoup parler de différences géographiques des styles de danse : écoles française, russe, américaine…comme il m’arrive parfois d’employer ces termes ou d’y faire référence, je me suis dit qu’il fallait un peu se pencher sur la question.

La vieille technique italienne

Alors oui, la France est et reste le berceau de la danse classique. Mais les italiens nous ont bien aidé…Taglioni et ses pointes, les Vestris et leurs saut…encore au XXe siècle, les italiens étaient des pédagogues reconnus souvent pourvus d’élèves français. Alessandra Ferri, Roberto Bolle, sont de superbes représentants de cet héritage ! Alors la bonne vieille technique italienne, elle tient dans le bas de jambe. On le travaille à balle, et avec ça on fait des pointes, et plein de petite batterie. Très très rapide. La tarentelle, ça vous dit quelque chose ? Bref, pour vous donner une idée, je trouve que cette petite danse oubliée que nous propose Emmanuel Thibaut, coaché par Serge Peretti, est un bon exemple de ce style italien peut-être en voie de disparition…

L’élégance française

Comme souvent, élégance rime avec France et la danse ne fait pas exception. Le « style » français, c’est le « dédain de la virtuosité ». Certes, mais tout cela recouvre beaucoup de choses…A mon avis, c’est une certaine manière de ne pas trop en faire, de présenter sa danse avec une belle simplicité, tout en continuant à faire des trucs hallucinants. Les bras sont expressifs sans outrance, et on préfèrera faire deux tours correctement finis que cinq avec une réception foireuse. Artistiquement, c’est un certain goût pour le romantisme. Je marche sur des œufs en écrivant ces lignes, tant je suis conscient de la difficulté de la définition, parfois elle-même controversée. Et pourtant je suis persuadé qu’elle existe. Mathieu Ganio en est un superbe représentant, on citera également Aurélie Dupont qui propose par exemple cette très belle Sylphide. C’est bien entendu le style que je préfère…

La Russie éternelle

Petipa installé en Russie apporte non seulement ses ballets, mais aussi son bagage français…qui évolue de manière autonome dans le blizzard de Saint-Petersbourg. Le style russe, c’est de la technique très très forte. Les danseuses sont les plus souples, les danseurs les plus forts, on saute le plus haut possible…et honnêtement je trouve qu’ils en font des caisses. Même si comme tout le monde, on reste scotché devant des Zakharova, Osipova, Polonin et autre Vasiliev. Mais à part ces Etoiles exceptionnelles, je trouve les danseuses insupportables de mièvrerie et les danseurs pénibles de bravacherie. Le tout en très scolaire (en mode « j’essaie de sourire mais si je loupe ce pas je saute du poulailler »). Surtout un goût immodéré pour des bras interminables. Un style qui, comme vous le constatez, a ses afficionados (voir ses fidèles) comme ses critiques…Aller, on va rester sur les bonnes impressions avec ce pas de deux de Flammes de Paris avec Osipova et Vasiliev:

Le dynamisme américain

Fortement imprégné de Balanchine (surtout à New-York), le style américain bouscule le XXe siècle en proposant des influences jazzies, comédie musicale…chez les chorégraphes comme chez les danseurs, on remarque une recherche du mouvement, du geste, plus que du pas d’école. Je les trouve parfois un peu techniquement inférieurs aux autres, mais ils sont dotés d’un certain dynamisme qui fait plaisir à voir et qui manque parfois un peu à notre vieille Europe. Pas mes préférés, mais sous certains aspects ils tendent à le devenir…

(Je n’ai pas trouvé de vidéo qui me satisfasse, mais promis il y en aura une !)

Le cirque asiatique

Plus aperçus en concours que sur scène (hormis quelques exceptions), les asiatiques se font peu à peu leur place dans le monde du ballet. Si certaines compagnies sont très bonnes (il me semble que celle de Shanghaï propose de belles choses), j’ai l’étrange impression que les élèves sont formés pour être des bêtes à concours, au détriment de l’interprétation. La technique prime à balle, et c’est très dommage. J’ai notamment été traumatisé par une espèce de Lac des Cygnes avec équilibre arabesque de la danseuse sur la tête de son partenaire. A ce rythme-là on verra bientôt la Sylphide faire du trapèze.

(Là encore, vidéo à venir…)

Donc maintenant vous ne me lirez pas bizarrement lorsque je parle de bras à la russe ou de mouvement aux influences américaines. A présent, à vous de vous forger votre opinion sur votre style préféré…

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. jmj dit :

    Merci pour ce panorama très sympa et clair, et vu de l’intérieur.
    Si je peux me permettre, il manque encore les styles anglais et danois.
    J’attends les vidéos 😉

    J'aime

    1. ildanse dit :

      Bonjour jmj, merci pour votre commentaire ! J’ai voulu mettre en avant les styles qui me semblaient principaux, sans pour autant prétendre à l’exhaustivité. Les styles anglais et danois me sont de plus légèrement plus obscurs…merci de me rappeler pour les vidéos 😉

      J'aime

  2. novas dit :

    merci pour cet éclaircissement sur les différents styles.
    pour la vidéo lac des cygnes version cirque, j’avais lu (je ne retrouve plus) que c’est un spectacle d’un cirque chinois. d’ailleurs « odette » ne passe jamais par la demi pointe car se sont des chaussons fait exprès pour ce spectacle et pas des pointes de danse.

    Aimé par 1 personne

    1. ildanse dit :

      Merci pour la précision ! (quelle horreur…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s