Brunch avec la danse- 18 octobre 2015

Salut à vous, balletomanes accros ou simples curieux, pour ce rendez-vous désormais habituel du dimanche matin : à table, le brunch avec la danse de cette semaine est servi !

Plein de grandes et petites choses ces 7 derniers jours dans la vie des danseurs…Tout d’abord, saluons et félicitons Hugo Marchand, qui s’est vu remettre le prix du Cercle Carpeaux ce jeudi 15 octobre. Ce prix récompense chaque année un jeune talent prometteur, et peu nombreux sont ceux qui ne sont pas devenu Etoiles les années suivantes…encore un bon augure pour le jeune sujet à quelques semaines du concours de promotion ? On remarquera qu’il avait sorti le smoking de rigueur quand son Directeur arborait sa décontraction habituelle. Un petit compte-rendu et quelques photos sont à voir sur Dansomanie.

Puisqu’on en est à la génération Millepied, allons voir cette interview (en anglais) de Léonore Baulac sur Ballet Blogger. Parcours, rôles préférés, beaucoup de sujets sont abordés, y compris sa relation avec François Alu.

Ce qui me fait une transition parfaite avec une autre info potin-potin. Comment rater cette photo, postée par Benjamin Millepied directement sur Facebook. Comme l’a dit une personne chère à mon cœur, « love is in the air »…on rajoute donc Héloïse Bourdon et Jérémy-Loup Quer à la petite liste des couples de de l’Opéra de Paris. Ça fait plaisir quand même non ?

Héloïse bourdon JL Quer

On apprend tout juste que Amandine Albisson et Mathias Heyman seront Etoiles invitées à Rome pour y danser Gisèle les 20, 21 et 23 octobre. Toujours bon pour le rayonnement international de la danse parisienne, et puis pour se faire une petite mise en jambe pour la production de cet été ? Le couple me paraît en tous cas bien assorti pour le challenge.

Giselle encore, mais pour Mathilde Froustey et le San Francisco Ballet qui présenteront la version de Helgi Thomasson à Pékin et Shanghaï. Gageons que le public chinois appréciera cette interprétation, dont nous avions pu voir quelques images l’année dernière ainsi que des répétitions au World Ballet Day.

Dans la catégorie « danseurs français à l’export », on notera avec intérêt le renouvellement du contrat de Manuel Legris, sublime Etoile à Paris et à présent à la tête du Ballet de Viennes, jusqu’à 2020 au moins.

Steven MacRae quant à lui continue ses photos chelous, quand il n’est pas avec sa femme ou avec sa fille il se contorsionne en faisant une tête de psychopathe dans sa baignoir. Why not Steven, but why always half-naked ?

Petit avenant au brunch de la semaine dernière : la compagnie d’Angelin Prejlocaj (l’auteur de CE pas de deux) a fêté ses 30 ans au Théâtre de Chaillot la semaine dernière. Champagne et émotions vont bien ensembles.

En vrac : la vidéo Benjamin Millepied de la semaine est à trouver ici (même speech que d’habitude), on apprend la préparation d’un nouveau film sur la 3e Scène avec Marie-Agnès Gillot (yes !), et le making-off de la séance photo des Etoiles de l’Opéra de Paris est à découvrir ici. De plus Danse avec la Plume nous informe sur le programme de l’autre Festival de Canne, celui qui est consacré à la danse et qui est dirigé par Brigitte Lefèvre, l’ancienne directrice du ballet parisien.

Enfin le moment pop-culture et danse classique : après Julien Meyzindi et le groupe Sauvage, les danseurs de l’Opéra de Paris (Laurène Levy, Charlotte Ranson et Axel Ibot) apparaissent dans la Danza Espanola n°1 du guitariste Thibault Cauvin. Les Enfants du Paradis de José Martinez est à revoir sur Pluzz.fr (et encore heureux, car comme tous les ballets diffusés sur le service public il faut être insomniaque pour en profiter). Topito a ressorti du placard une vidéo déjà datée des Petits Cygnes du Lac, ça fait toujours plaisir. Un nouvelle vidéo de La vrai vie des danseurs est à voir sur leur chaîne YouTube, allez voir leurs sketchs ils sont très bons.

Enfin, c’était hier le désespoir devant nos télés : si vous ne supportiez pas le massacre de la France par les All-Blacks, vous auriez pu légitimement vous sentir rassuré sur Prodiges diffusés par France 2. Bah au niveau de la danse, c’était pas ça. Mais j’essaierais de revenir dessus…D’ici là bon dimanche à tous !

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J-Jacques dit :

    « potin potin »… et le respect des artistes et de leur vie privée ? l’obsession malsaine de certains blogueurs-balletomanes pour les danseurs de l’Opéra est écœurante .

    J'aime

    1. ildanse dit :

      Cher J-Jacques, si comme vous le soulignez l’article 9 du Code civil et l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) protègent le droit à la vie privée, il doit néanmoins être mis en balance avec la liberté de l’information. De plus aux termes d’un arrêt rendu par la Cour Européenne des Droits de l’Homme le 23 juillet 2009, les informations une fois portées à la connaissance du public par l’intéressé lui-même cessent d’être secrètes et deviennent librement disponibles. Libre à vous de ne pas vous y intéresser, je vous avouerai que ce n’est pas non plus le centre de ma vie. Mais rien n’interdit d’être sincèrement heureux pour des danseurs qui sont aussi des êtres humains connaissant les joies qui leurs sont propres, et qui choisissent de les faire connaître à leur public.
      Cordialement,

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s