Brunch avec la Danse – Dimanche 28 Février 2016

Le Brunch avec la Danse est de retour !! Avec la récupération d’un ordi qui tient la route, mes ennuis techniques sont finis et je peux donc vous offrir votre shot de danse hebdomadaire. On s’en tiendra aux infos de cette semaine, tant pis pour la semaine dernière. C’est partiiii les amis !

Les deux événements majeurs que l’on commencera à relever ont tout de même eu lieu la semaine dernière, mais c’est au cours des jours passés que blogs et sites en ont fait les compte-rendus. C’est toujours avec émotion que l’on voit une Etoile partir. Emu, je l’étais avec ces adieux de Benjamin Pech, quand bien même ce dernier m’a énormément déçu la seule fois que je l’ai vu danser, il y a deux ans et demi environ, dans une Dame aux Camélias avec Eléonora Abbagnato qui m’avait franchement laissé sur ma faim. Mais une Etoile qui part, c’est toujours une page qui se tourne, et un hommage à rendre. Danse avec la Plume et Ballet&Cie étaient à cette soirée. Les Balletonautes aussi, mais ces derniers se détournent quelque peu de l’Etoile pour retenir les Variations Goldberg. Notre deuxième événement marquant de la semaine, c’était samedi dernier la rencontre à l’Amphithéâtre Bastille autour de Roméo et Juliette. Léonore Baulac et Germain Louvet, coachés par Clothilde Vayer, se sont prêté à l’exercice. J’ai pu voir quelques vidéos qui laissent présager le meilleur pour la Juliette de Léonore Baulac: un beau sens du mouvement, cette pureté diaphane qui se dégage d’elle, et ses fantastiques arabesques…elle aura à mon sens quelque chose à proposer pour sa Juliette qui pourrait bien surprendre les plus sceptiques…Une Saison à l’Opéra nous propose un compte-rendu complet de cette répétition publique.

Passons maintenant à quelques indiscrétions autour de la vie de l’Opéra de Paris…Benjamin Millepied a changé la photo de couverture de sa page Facebook: une route, vraisemblablement américaine, vide. Traduction: je suis libre, je me casse, et je trace ma route. On ne saurait faire plus clair….bien qu’il précise en commentaire qu’il « (est) avec le ballet jusqu’à la fin de la saison 15/16 ». C’est toujours bon de le rappeler…Passons à des informations plus sérieuses. François Alu s’est livré à une petite interview très sympa, avec les planchers de danse Harlequin, pour la promo de son spectacle à Bourges ce soir même ! Toïtoïtoï à lui pour le retour au pays ! Ludmilla Pagliero est aussi de retour au pays, en Argentine, mais pas avec n’importe qui: c’est le Président de la République qui l’emmène dans ses bagages pour une visite d’Etat. Pas bête de la part de l’Elysée d’emmener une danseuse de l’Opéra de Paris: comme quoi vendre du pétrole et des Rafales n’est pas antithétique avec la promotion de la danse française…Le dessinateur Jibey s’est fendu d’un clin d’œil pour l’occasion. De son côté, Josua Hoffalt était avec son designer de frère sur le plateau de BFM Business pour présenter sa ligne de vêtements à porter au studio comme à la ville: interview développée et très intéressante. On n’y parle pas que modèles et couleurs, mais aussi de la retraite, de l’ambiance à l’Opéra de Paris, etc. Supers vêtements au passage, mais quels prix…Pour rester dans la télé, notez sur votre programme que le mercredi 9 mars, c’est Héloïse Bourdon qui fera visiter l’Opéra Bastille dans Des Racines et des Ailes. Un scoop intéressant cette semaine, révélé par Dansomanie: les adieux de Hervé Moreau auraient lieu la saison prochaine, dans le Roméo et Juliette de Sasha Waltz. Il serait accompagné de…Aurélie Dupont ! La Directrice se produirait donc sur la scène de Garnier une fois encore. Pour moi c’est une bonne nouvelle, de toutes façons toutes les occasions de voir danser Aurélie Dupont sont de bonnes nouvelles. Un rattrapage sur les Adieux de cette dernière la saison passée, où Hervé Moreau n’avait pu l’accompagner du fait d’une blessure ?
Finissons ce tour de l’ONP par la vente des places de l’Avant-Première jeune ce lundi: je vous expliqué le champs de bataille que c’est sur internet, sachez qu’au guichet ce n’est pas forcément mieux.

Du côté de la presse internet spécialisée, quelques articles ont retenu mon attention: tout d’abord l’hilarant article de Danse avec la Plume qui nous « explique » comment interviewer une danseuse étoile. Vous y penserez à chaque fois que vous entendrez un journaliste aligner les clichés dans ses questions à une danseuse étoile pleine de patience et de pédagogie…A lire en anglais, un article très intelligent de Dance Magazine se penche sur le « ballet-boys club »: ou comment les compagnies se ressemblent toutes et perdent leur singularité à force de ne faire danser que Wheeldon, Peck, McGregor and co…Suivez mon regard (hum saison 16/17 hum). « La réalité de la mondialisation chorégraphique peut malheureusement conduire à menacer le style artistique et l’âme d’une compagnie », écrit Joseph Carman. Un constat d’une triste véracité…Jade Larine livre pour Danse avec la Plume son incontournable Journal de Russie mensuel. Monsieur le Vicomte s’est quant à lui dirigé vers l’Elephant Paname pour découvrir l’expo consacrée à Clairemarie Osta et Nicolas Leriche. Le Huff Post nous propose un article centré sur l’Etoile de l’American Ballet Theatre Marcelo Gomes, destiné à « lutter contre les clichés ». Pas exempt de clichés lui-même, cet article reste tout de même intéressant à lire. J’ai néanmoins un penchant pour le long portrait que consacre Standards à Steven Mc Rae : être un danseur, une star au Japon, une icône des réseaux sociaux, papa et héro de manga, pas de pression pour Steven qui nous explique que « avec les pas de danse classique vous êtes comme un superhéros ». OKLM Steven.

Et Steven il est tellement chaud que ce sera lui le danseur stylé de la semaine. Il peut dire merci à Giselle, parce qu’une fois qu’on a vu ces entrechats six, ou ce temps de poisson avant qu’Albrecht ne s’effondre d’épuisement, on peut juste convenir d’un truc: Steven, il pèse.

Sur ce, à la semaine prochaine, qu’elle soit bonne et avec plein de danse ! Bon dimanche à toutes et à tous !  

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ha oui !! les entrechats six de Steven c’est du lourd !!

    Aimé par 1 personne

  2. A la lecture de votre interprétation de la photo de Millepied « je me casse », me revient la parole d’un psychanalyste (à une amie qui elle aussi disait « je me casse ») : « vous vous cassez? pensez donc plutôt à vous réparer » …

    J'aime

  3. Léa dit :

    Pourquoi Léonore Baulac et Germain Louvet ne sont pas affichés dans la page « distribution » de l’Opéra pour R&J ? Bizarre…

    J'aime

    1. ildanse dit :

      Je vous conseille d’aller plutôt sur dansomanie pour trouver les fiches de distribution…j’ai dû mettre le lien dans un ancien brunch je pense 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s