Top 10 des idées reçues sur la danse classique

Quand on fait de la danse classique, et encore plus quand on est un danseur et non une danseuse, on entend de ces trucs…faites pas les étonnés, vous voyez très bien de quoi je parle. Toutes ces idées un peu préconçues sur la danse classique que chacun a plus ou moins consciemment eu une fois dans sa vie. J’ose espérer que la plupart ne les ont plus…mais enfin bon, dans le doute, voici de quoi (re)découvrir la danse classique, qui n’est finalement pas si connue que ça:

1- « La danse classique, un sport ? Mais non ? »

Et bien…Outre le fait que la danse classique fait partie des activités sportives proposées dans les écoles, les universités, les clubs de sports, etc, on retrouve dans la danse toutes les caractéristiques du sport : entraînement physique, blessures, mercato, entraîneurs sadiques..…je défie un footeux de survivre à un cours de danse  sans chialer sa maman.

2- « En admettant que c’est un sport, c’est un sport de filles de toutes façons »

Votre serviteur est la preuve vivante de l’inverse, ainsi que les 68 danseurs de l’Opéra de Paris (44% des effectifs), sans compter ceux des autres compagnies. Donc non. Voilà.

3- « D’accord, mais bon un danseur est forcément gay, non ? »

Je me permets de vous rappeler que le le futur ex-Directeur de la Danse de l’Opéra de Paris, Benjamin Millepied, est le mari de Nathalie Portman (ça te la coupe hein ?), que les compagnies regorgent de couples notoires (Natalia Osipova et Sergueï Polonin, Aurélie Dupont et Jérémie Belingard…), et de couples plus secrets (mais chuuut). Donc Mesdemoiselles, pas d’inquiétude, les corps musclés des danseurs ne vous sont pas (tous) inaccessibles ! 

Et puis, honnêtement, si un sport ou un art déterminait une orientation sexuelle, ça se saurait. Rappelons, s’il en est besoin, que chacun fait ce qu’il veut de sa vie privée. Pourquoi tu me poses la question d’ailleurs ? T’as un problème avec le fait qu’un danseur soit gay ? (Et là, vous regardez la personne se dépatouiller dans ses contradictions. Sortez le pop-corn, ça peut être drôle).

4– « Moi, aller voir un ballet ? Les opéras sont des musés, et les ballets des œuvres gnian-gnian ! »

En fait, les œuvres du répertoire sont parfois assez trash…Exemple : dans La Bayadère, on a un triangle amoureux sur fond de lutte des classes, avec une morte et son amant qui se défonce à l’opium…Plus récent, L’Histoire de Manon nous montre les bordels libertins du XVIIIe, les bagnes de Cayenne et une scène de viol. Dans Le Jeune Homme et la Mort, le héros finit pendu. Pour la guimauve, on repassera…enfin chaque année apporte son lot de créations classiques comme plus contemporaines. De quoi satisfaire tout le monde !

5- « ça coûte cher… »

Certaines places peuvent se trouver à 12€, 25€, 35€…ce qui n’est pas plus cher que d’autres spectacles d’un niveau bien moindre ! Quant à toi, étudiant, qui est supposé être jeune, profite des Avant-Premières qui te sont réservées à l’Opéra de Paris (10€ sur toutes les places !), du Pass’jeune…que demande le peuple ?

6- « Aller voir un ballet, c’est un truc de vieux »

Déjà, grâce à ce que je viens de vous expliquer au point 5, ça l’est vachement moins. Et puis, c’est quoi cette idée qu’il faudrait être vieux pour apprécier autre chose que la pop-culture bas de gamme ? Vous seriez surpris du nombre de jeunes que l’on peut croiser entre Garnier et Bastille…étudiant, quitte ta BU et tes soirées foireuses pour aller draguer dans le Grand Foyer pendant l’entracte !

7- « Les danseurs maltraitent leurs corps et finissent grabataires à 50 ans ! »

Certes, on peut imaginer plus naturel que la danse classique. L’en-dehors, les pointes, c’est pas évident de base. Mais les danseurs, comme tous ceux qui travaillent avec leurs corps, y font attention : alors c’est kiné, osthéo, planchers spéciaux…et puis ça entretient le physique tout ça : loin d’être rompu comme le gymnaste soviétique des années 70, les danseurs dansent toujours à 50 ans (Sylvie Guillem, Alessandra Ferri, Alicia Alonso…), sont très bien conservés, et se portent globalement très bien, merci pour eux.

8- « Pour faire de la danse il faut être maigre, sinon tu ne progresses pas »

Bon, j’admettrai que les danseurs professionnels n’ont généralement pas un gramme de graisse superflu. De la pratique chaque jour depuis des années aussi…Mais dans les cours amateurs, ne pensez pas que le poids présume du talent ! C’est un raisonnement absurde en lui-même. Toutes les morphologies se côtoient dans un cours de danse, et j’ai vu des élèves qui ne correspondait pas au « canon de la danseuse », avec un excellent niveau technique à faire pâlir la brindille d’à côté ! 

9- « Les danseuses mettent des escalopes dans leurs pointes »

Vous avez vu le prix de la viande ? Pis c’est dégueulasse…il y a des petits trucs en silicones très bien maintenant. Addendum : j’en profite pour rappeler qu’en principe la pointe est un attribut exclusivement féminin, même si des exceptions existent. Donc ne perdez pas votre temps à demander au premier danseur que vous rencontrez dans votre vie s’il fait des pointes et si ça fait mal: dans 99% des cas, il répondra « je ne porte pas de pointes ». 

10- « Il faut commencer la danse enfant, après c’est trop tard »

Mais non mon petit ! A 20, 30, 40, 60 ans, vous pouvez commencer la danse et vous éclater dans ce sport, cet art, entretenir votre corps comme votre esprit. Alors pas de gêne, et à la barre !

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ariane dit :

    Super article, j’ai bien ri ! Et belle photo !! Je reviens juste sur le point 7, oui les danseurs qui se portent bien après une carrière intense et de haut niveau dansent encore longtemps après, mais ce n’est pas le cas de tous. Ma soeur partage sa vie avec un danseur étoile fraîchement retraité – il n’est pas français 😉 et entre ses nombreuses blessures, après 7 opérations du même genou (genou d’octogénaire selon les dires du chirurgien), ça peut être dur de poursuivre la scène. Sinon, faire de la danse amateur à un rythme soutenu à n’importe quel âge, je confirme que c’est génial ! Bonne continuation (j’adore le blog)

    J'aime

    1. ildanse dit :

      Merci Ariane ! Pour vous répondre: bien sûr, pas mal de danseurs ont des corps pas sympa avec l’âge, c’est une certitude. Mais je pense aussi que ces problèmes vont aller en s’amenuisant: ce qui était il n’y a encore pas si longtemps une fatalité est de plus en plus pris en mains, par les danseurs mais aussi leur entourage médical très tôt dans leurs carrières. Et je connais personnellement un danseur qui danse encore très bien à 50 ans passés par exemple, et sur scène encore 😉

      J'aime

  2. estherapas dit :

    Bonjour je fais un article pour mon blog et je me demandais si je pouvais reprendre votre photo sur les idées reçu? Merci d’avance

    J'aime

    1. ildanse dit :

      Bonjour estherapas, la photo a été trouvée sur Google image en appliquant le filtre « libre de droit », vous pouvez donc parfaitement le faire !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s