J’ai pas de tutu…

Bah non. Vous êtes surpris ? Parce que moi je ne le suis plus. Je ne compte plus les fois où on m’a posé cette question, tantôt d’un air moqueur, tantôt sur le ton de l’inquiétude : « tu fais de la danse classique ? Mais alors, t’as un tutu ? »…Maintenant ça a tendance à me lasser, et surtout à me fournir les plus sérieuses interrogations sur la santé mentale de mon interlocuteur. Comment un être sain d’esprit peut-il penser qu’un homme normalement constitué peut s’astreindre au port d’une jupe en tulle dans le cadre de son activité sportive ?

Donc voilà. J’ai pas de tutu. EN REVANCHE….

J’ai une gaine. Ouais les mecs. Un espèce de slibard que je me trimballe une heure et demi par semaine. Parce que se coincer un testicule pendant un ciseau ou sentir le poids de sa masculinité pendant un exercice de petit saut…bah (ô surprise !), c’est pas génial. Et comme le danseur porte un collant (ah si, ça on n’y coupe pas, sinon le prof ne peut pas voir si les jambes sont bien tendues, etc…), on essaie de ne pas dévoiler son anatomie de manière trop flagrante devant une classe de demoiselle. On se respecte un peu quand même.

Alors, qu’est-ce qui amène un individu de sexe masculin à pratiquer une activité quasi-universellement qualifiée de féminine ?

En ce qui me concerne…un pur hasard. Une invitation au spectacle de danse d’amies de CP. Et j’ai trouvé ça super stylé. Si si. La musique, les pas, tout ça, c’est quand même sympa. Donc tu tentes. Et là tu t’aperçois que c’est physique, que tu peux faire des trucs de dingue avec tes muscles et tes tendons, et que c’est un art superbe.

Et puis la danse a aussi ses petits moyens de fidéliser les mecs. Pendant que nos consoeurs souffrent sur pointes, nous on fait des trucs de bonhommes. Parce que la danse, au fond, c’est hyper sexiste. Tout d’abord donc, nous ne portons pas de pointes. Le principe de la pointe, c’est de faire passer la danseuse pour une belle créature fragile et éthérée qui ne touche pas le sol. Le prince charmant n’as pas besoin d’être fragile et éthéré, nous en conviendrons, il a un méchant à butter à l’acte 2. Donc sauf dans des créations contemporaines qui veulent faire des trucs originaux (coucou Marie-Agnès Gillot), les hommes ne portent pas de pointe. Par contre, on saute dans tous les sens : la batterie, les grands jetés, les cabrioles et les ciseaux, c’est notre truc, et ça fait des guiboles en acier. On tourne beaucoup aussi : pirouettes, tours en l’airs, tours secondes, c’est pour bibi. Sachant que là-dedans il y a des choses qu’une danseuse ne fera jamais (pas de tours en l’air, pas de tours seconde, c’est pas pour elle). L’enjeux étant de réaliser cette débauche de technicité et d’effort physique avec le minimum syndical de grâce et de sourire…Et de temps en temps on a le droit de faire tourner ou de porter une nana, dans ce morceau de bravoure qu’est le pas de deux. Parce qu’il n’y a pas de raison que ce soit que les muscles des jambes qui travaillent, sinon c’est pas drôle !

Donc sachez-le, c’est un bonhomme qui écrit sur ce blog. On va parler de danse, de cours, de spectacles, de danseurs, toussa toussa. Si vous ne connaissez rien au monde de la danse, venez apprendre, si vous êtes déjà avertis, venez réagir, commenter, partager !

Bonne lecture à tous !

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. EC dit :

    oua ! ça promet des trucs chouettes ce premier article. Déjà fan 😉

    Aimé par 1 personne

    1. ildanse dit :

      Merci EC, fouillez le site il y en déjà plein d’autres…Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

  2. acousseau dit :

    Si je ne m’abuse tu es plutôt très gracieux qu’est ce que c’est que cette histoire de minimum syndical?! 😛 On s’est éclatés avec Philippe ce week-end, dommage que tu ne sois pas venu.
    Adèle (du cours de Vero à Chem)

    Aimé par 1 personne

    1. ildanse dit :

      C’est gentil Adèle ahah ! Content que le stage ait été bien !

      Aimé par 1 personne

  3. Bazzanella dit :

    Et bien…je découvre ce soir votre blog, apres que la prof de danse ( classique ) de mon fils ait publié votre lettre à Mme La ministre de la culture, sur Facebook. J’ai du retard et de la lecture qui m’attend donc…mais ce sera avec grand plaisir que je vais lire ces écrits de mec qui porte des gaines et pas de tutu 🙂 ( mon fiston a du faire face aux railleries de ses p’tits copains d’école l’année dernière…mais il a tenu bon!) . Merci à vous j’me réjouis de lire la suite!

    Aimé par 2 people

    1. ildanse dit :

      Merci à vous, et surtout que le p’tit gars tienne ! C’est pas facile mais avec le recul, je me dis que ça forge un caractère…faudrait que j’écrive un article là-dessus un de ces jours 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s